Version imprimable de cet article Version imprimable

Information reprise du site français "L’Expresso" du 16 aoùt 2010

 

Le Sénat publie le rapport des députés Mélot et Martin de la commission éducation sur l’école finlandaise.

Soulignant la réussite de cette école,ils en ont cherché les cuases. "Les résultats finlandais sont meilleurs, y compris que ceux des autres pays scandinaves, notamment en raison : de la formation des enseignants, qui comprend un apprentissage et une évaluation des capacités en matière de communication, de transmission des savoirs et de psychologie, fondamentales pour réussir dans cette profession", note le rapport, " du respect des enseignants par les parents… ; les fonctions de chef d’établissement constituent en Finlande un métier à part entière, confiées essentiellement à des gestionnaires, qui peuvent largement choisir leur équipe pédagogique, alors que l’un des problèmes français réside dans le manque de confiance entre les différents acteurs de l’éducation et l’absence de véritables équipes enseignantes, à la différence d’autres pays où la notion de travail en équipe éducative est essentielle". La commission recommande de copier les Finlandais sur certains points. "

Quoique l’on puisse penser de cette approche, qui a ses adeptes et ses détracteurs, l’étude du système éducatif finlandais incite votre commission à souhaiter la prise en compte des quatre facteurs suivants pour toute réforme de l’enseignement secondaire, ainsi que l’a indiqué son rapporteur pour l’enseignement scolaire, dans son rapport précité :

  • le développement de l’autonomie des établissements ;
  • le renforcement de la formation des enseignants tout au long de leur carrière ; 
  • la nécessité de créer un système d’orientation efficace accessible à tous ;
  • la réalisation périodique d’évaluations indépendantes des résultats au niveau des établissements et des académies".

Le rapport