Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait d’un rapport du PASEC sur les résultats des études PASEC, présenté à la réunion du groupe de travail des correspondantes et correspondants nationaux des Etats et gouvernements membres du bureau de la CONFEMEN, qui s’est tenue à Mbodiène, Sénégal, du 25 au 29 juin 2007:

"Sous financement de la Banque Mondiale, l’évaluation PASEC effectuée en Guinée au cours de l’année 2004 est intervenue dans un contexte marqué par:

- L’augmentation rapide des taux de scolarisation et des contraintes financières; le Taux Brut de Scolarisation est passé de 34% en 1990 à 81% en 2003 et les ressources propres de l’Etat Guinéen de même que celles extérieures étaient en diminution ;
- Afin de répondre à la pénurie de maîtres dans un contexte de rareté des ressources financières, de plus en plus d’enseignants contractuels sont recrutés et formés avec l’aide des partenaires techniques et financiers : Le déficit en enseignant est estimé à 2000 enseignants par an; or en 97-98 seuls 200 enseignants sont sortis des ENI de la Guinée. Mais les enseignants contractuels du pays sont passés de 4970 en 1999 à 10 356 en 2003.
- Au regard des besoins en enseignants à pourvoir dans les années à venir et, la faiblesse des ressources nationales, la question de l’impact de la politique de contractualisation des enseignants sur la qualité de l’éducation s’impose."